On est plus chez nous

Selon une étude réalisée en 2015, 69% des personnes interrogées estiment qu’il y a “trop d’immigrés en France”. Prenons donc un instant pour mettre un coup de projecteur sur les vrais chiffres de l’immigration. Attention, vous risquez d’être surpris ! (1)


Capture d’écran 2015-04-01 à 22.42.29

Avant de commencer, connaissez-vous la différence entre un immigré et un étranger ?

  • Un immigré est une personne née étrangère à l’étranger et résidant en France (avec ou sans la nationalité française)
  • Un étranger est une personne qui réside en France sans avoir la nationalité française

Un étranger est donc toujours un immigré, mais un immigré n’est pas forcément un étranger puisqu’il peut avoir acquis la nationalité française.


On n’est plus chez nous !

Capture d’écran 2015-04-01 à 22.49.15

En 2011, la France comptait 6% d’étrangers, un chiffre bien en-deçà de ses voisins européens ou même du monde (voir ci-dessous). Depuis 10 ans, il y a en moyenne 200 000 immigrés qui arrivent en France chaque année mais seulement 90 000 posent réellement leurs valises dans l’hexagone. Soit une augmentation de 0,14% de notre population par an (2).

Capture d’écran 2015-04-01 à 23.26.22

60% des étrangers sont concentrés dans seulement trois régions (Île-de-France, Rhône-Alpes, PACA) (3).


On est envahi par les Arabes et les Africains !

Répartition des immigrés français selon leur pays d’origineCapture d’écran 2015-04-01 à 23.20.16Près de la moitié des immigrés passant la frontière française sont originaires d’Europe. D’ailleurs, depuis 2009, le nombre d’immigrés en provenance d’Europe augmente de 12 % par an, alors que le nombre d’immigrés en provenance d’Afrique est quasiment stable avec 1 % d’augmentation (2).


La France accueille-t-elle vraiment beaucoup d’étrangers ?

54ème / 197

Ne confondons pas nombre d’immigrés et masse d’immigrés  ! En effet, si on parle en nombre d’immigrés, la France se situe au 6ème rang mondial, derrière les États-Unis ou l’Allemagne. Mais, en pourcentage de la population totale, la France n’occupe plus que la 54ème place mondiale ! Proportionnellement, ce sont d’ailleurs les plus petits pays qui accueillent le plus d’immigrés : la proportion d’immigrés représente par exemple 70% de la population des Émirats arabes unis et 23% de la population suisse (4).

Capture d’écran 2015-06-16 à 22.34.40 En 2010 comme en 1990, seulement 0,6% de la population mondiale avait quitté son pays. Sur la totalité des migrations internationales, 60% viennent des pays développés et 40% des pays dits du Sud. Les flux du Sud vers le Nord ne sont donc pas majoritaires ! (5).


Ces immigrés qui rendent la France plus belle

(ou du moins plus célèbre !)

Sur les 100 plus grands français de tous les temps (sondage BVA), seulement 65% sont  »véritablement » français. Il y donc 35% d’immigrés ou d’enfants d’immigrés : Marie Curie, Édith Piaf, Coluche, Louis de Funes, Zinédine Zidane, Gustave Eiffel, Sœur Emmanuelle, Simone Signoret, Jean-Jacques Rousseau, Bernard Kouchner, Jean Ferrat …


LE MOT DE LA FIN

Après ces chiffres, difficile de dire que la France est un pays d’immigration de masse. Mais alors comment expliquer les fantasmes autour de ce sujet très polémique ? L’effet de concentration de certaines zones géographiques est une première explication, mais c’est surtout l’amalgame qui est fait entre étrangers, immigrés et descendants d’immigrés qui peut donner lieu à des surévaluations. Finalement, trop, peu, pas assez, tout cela n’est qu’une question de point de vue !

Une chose est sûre, sans l’immigration, la France n’aurait pas le rayonnement qui est le sien aujourd’hui avec ses artistes renommés (Chagall, Modigliani…), ses sportifs exceptionnels (Kopa, Platini, Zidane), ses grands couturiers (Paco Rabane, Kenzo)…et bien d’autres.


Sources

(1) Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po), Baromètre de la confiance politique, janvier-février 2015.

(2) Insee, Cellule Statistiques et études sur l’immigration, Une immigration de plus en plus européenne, novembre 2014.

(3) Insee, Étrangers en 2011 : comparaisons régionales, 2011.

(4) Vie Publique, Part des immigrés dans la population : la France au 54ème rang mondial, Octobre 2012.

(5) OCDE et Nations Unies/DAES, Les migrations internationales en chiffres, octobre 2013.

Les chiffres de l’Insee se basent sur les différents recensement de la population, l’immigration dite “illégale” n’est donc pas prise en compte mais reste cependant très marginale selon les différentes estimations réalisées.

 

Illustration par Freepik.com

Categorie: Société